CONTACT

Tel: 05 49 63 00 39

thierry.gargot@wanadoo.fr

Fenêtre de toit

 

La fenêtre de toit se démarque des autres ouvertures de la maison par son emplacement dans les combles, qui s’harmonise avec la pente du toit, ce qui a pour avantage de laisser passer la lumière et d’illuminer une pièce qui est souvent mal éclairée ou qui a besoin d’un éclairage d’appoint. L’avantage d’opter pour une fenêtre de toit type Velux réside dans le fait qu’elle permet à une pièce de se chauffer avec les rayons du soleil pendant l’hiver sans toutefois se transformer en sauna en été. Cela permet de réduire sensiblement la consommation d’énergie du foyer. En effet, les mesures thermiques attestent que 30 % de la chaleur d’une maison s’échappe par la toiture. L’installation d’une fenêtre de toit permet par conséquent de mettre un terme à cette déperdition thermique.

Il existe plusieurs modes d’ouverture de la fenêtre de toit type Velux, à savoir par rotation, latérale ou par projection. Il est possible de bénéficier d’une aide financière par l’intermédiaire d’un crédit d’impôt octroyé par l’État français.

LE CREDIT D'IMPOT

 

Il s’agit d’une mesure à double objectif. D’un côté, le foyer qui installe une fenêtre de toit type Velux, réduit sa consommation d’énergie. De l’autre côté, il peut déduire le montant de l’investissement réalisé sur son impôt sur le revenu rapporté à l’année où la dépense a été effectuée. Il est destiné aussi bien aux locataires qu’aux propriétaires ou aux occupants à titre gratuit d’un logement

Parmi les conditions nécessaires pour bénéficier du crédit d’impôt, il faut que la fenêtre de toit dispose du marquage CE avec la valeur du coefficient de transmission thermique par mètre carré Kelvin (Uw) ou bénéficie du label Acotherm classe Th12. Les travaux d’amélioration doivent être effectués par un professionnel qui est en même temps le fournisseur des matériaux et concerner au minimum la moitié des fenêtres de l’habitation. Par ailleurs, cette mesure fiscale ne s’applique que sur les résidences principales qui doivent en outre avoir été achevées depuis plus de 2 ans.

Il faut souligner que le montant des travaux servant de base au calcul de la réduction d’impôt est plafonné à 8 000 € pour une personne seule, soit 16 000 € par couple, avec un bonus de 400 € par personne à charge.

Calculez votre crédit d'impôt pour les fenêtres de toit

 

Actualités

Actualités

Paris, le 10 mars 2016 Patrick Liébus, Président de la...

Chambre de Métiers et de l'artisanat